Conseils

Moyens de favoriser votre bien-être

Il y a plusieurs moyens simples de protéger et d’améliorer votre santé mentale!

Vous trouverez ci-après des conseils pour prendre soin de votre santé mentale et la renforcer, qu’elle soit bonne, raisonnablement bonne ou mauvaise. Efforcez-vous de vous livrer au plus grand nombre possible d’activités parmi celles qui sont suggérées ci-après.

Vous saurez quelles suggestions parmi les suivantes vous conviennent le mieux. Mettez vous au défi d’essayer de nouvelles activités.

Si vous avez du mal à vous motiver, demandez à une amie, à un membre de votre famille ou à une collègue de travail de vous accompagner.

Si vous avez du mal à vous acquitter de vos tâches quotidiennes, consultez votre médecin, une infirmière ou un infirmier, une pharmacienne ou un pharmacien ou une autre personne digne de confiance pour obtenir des conseils et de l’aide.

Passons maintenant à la prochaine étape!

Adoptez un mode de vie actif

Livrez-vous à une activité physique que vous aimez et qui convient à votre mode de vie ainsi qu’à votre condition physique. L’exercice a un effet bénéfique sur l’humeur, donne de l’énergie et réduit le stress. Il s’agit d’un moyen concret de prendre soin de votre santé mentale et de l’améliorer.

Certaines personnes aiment les activités physiques intenses comme le soccer, l’entraînement en vue d’une course de 5 ou de 10 km ou une classe de spinning. Si c’est votre cas, fixez-vous un objectif d’activité physique et allez-y!

Toutefois, il n’est pas nécessaire de pratiquer un sport ou d’être athlétique pour faire de l’exercice.

Certaines personnes préfèrent des étirements en douceur ou une activité de faible intensité. Par exemple, vous pouvez faire du yoga en position assise, faire du jardinage et vous asseoir quand vous êtes fatiguée ou vous rendre au dépanneur du quartier à pied. Vous pouvez étirer votre nuque de gauche à droite pour éliminer toute raideur, étirer vos doigts autant que possible et même étirer les muscles de votre visage. Vous pouvez faire une foule d’étirements!

Si vous endurez mal le froid ou la chaleur, faites de l’exercice à la maison au chaud ou au frais.

Il se peut que vous n’ayez pas beaucoup de temps libre pour prendre soin de vous. Vous devez peut-être vous occuper de vos enfants ou de vos parents, vous travaillez ou vous avez d’autres responsabilités. Il suffit de faire de l’exercice pendant 10 minutes pour en ressentir les effets bénéfiques sur votre humeur et votre bien-être1.

Que pouvez-vous faire pour être active?

  • Marchez pendant 10 minutes.
  • Sortez pendant quelques minutes et prenez une bouffée d’air frais.
  • Faites vos courses en marchant d’un pas rapide.
  • Allez promener votre chien ou le chien d’un voisin.
  • Faites de la randonnée pédestre.
  • Allez pêcher avec une amie.
  • Faites de la raquette.
  • Faites de la natation récréative ou d’entraînement dans une piscine publique.
  • Joignez-vous à un groupe de marche ou de course.
  • Devenez membre d’un centre d’entraînement.
  • Suivez une classe de conditionnement cardio, de yoga, de pilates ou de spinning.
  • Joignez-vous à une équipe sportive comme une équipe de crosse ou de soccer.
  • Faites du jardinage.
  • Raclez les feuilles de votre jardin.
  • Montez des escaliers.
  • Faites des étirements.
  • Jouez avec vos enfants ou vos petits-enfants.
  • Danser au son de votre musique préférée.
  • Livrez-vous à des activités qui se greffent à vos tâches quotidiennes comme faire des courses, prendre une douche ou un bain et préparer votre repas préféré.

Il y a plusieurs façons d’être active. Choisissez des activités que vous aimez en fonction de vos capacités et de vos besoins et commencez à faire de l’exercice dès aujourd’hui

Nouez des liens

Les relations sociales peuvent favoriser la santé mentale et le bien-être1. Les relations étroites avec des personnes dignes de confiance, les liens sociaux et le soutien affectif qui en découle peuvent :

  • réduire le stress;
  • accroître le bien-être;
  • améliorer l’estime de soi ainsi que la confiance en soi et la maîtrise de sa vie2.

Certaines personnes se sentent isolées et seules , comme les chefs de famille monoparentale, les jeunes aidantes, les personnes âgées – qui peuvent avoir de la difficulté à quitter la maison – et les nouvelles arrivantes qui n’ont pas, ou qui ont peu, de membres de leur famille ou d’amis à proximité.

Nouez des liens avec des collègues de travail, des voisins ou des personnes ayant vécu des expériences semblables aux vôtres, ou reprenez contact avec des amis ou des membres de la famille. Toutes les interactions sociales positives sont bénéfiques pour la santé mentale!

Si vous avez du mal à nouer des liens en personne, faites-le en envoyant un courriel ou une lettre, ou en communiquant à l’aide d’une technologie gratuite comme FaceTime, Skype ou WhatsApp.

Que pouvez-vous faire pour maintenir les liens?

  • Restez en contact avec vos amis et votre famille.
  • Jouez avec votre chien, votre chat ou un autre animal de compagnie. Ces animaux nous aiment inconditionnellement3.
  • Nouez des liens avec les aînés et la famille cérémoniale.
  • Prenez un repas avec des collègues de travail.
  • Invitez des voisins à prendre une tasse de thé ou de café.
  • Saluez les personnes que vous voyez régulièrement.
  • Joignez-vous à un groupe culturel ou confessionnel qui partage vos valeurs (p. ex., séances de prière).
  • Rendez-vous dans un lieu de culte comme une mosquée, une synagogue, une église ou un temple.
  • Participez à des activités spirituelles ou culturelles comme une cérémonie dans une longue maison, une cérémonie du cercle de guérison, une danse en rond ou une suerie.
  • Visitez le centre communautaire ou le centre d’amitié local.
  • Faites du bénévolat dans une soupe populaire ou lors d’une vente-débarras.
  • Participez à un groupe de tambour à main ou à un pow-wow dans votre communauté.
  • Joignez-vous à un groupe d’entraide.
  • Suivez un cours de danse ou de langue ou apprenez à jouer d’un instrument de musique.
  • Joignez-vous à un club à l’école, au travail ou dans votre ville.
  • Communiquez avec des personnes ayant vécu des expériences semblables aux vôtres.
  • Demandez à un professionnel de la santé, comme votre médecin, une infirmière ou un infirmier, une pharmacienne ou un pharmacien, ou une travailleuse ou un travailleur social, comment vous pouvez nouer des liens dans votre communauté.

En fin de compte, lorsque vous restez en contact avec vos amis et votre famille, lorsque vous soutenez d’autres personnes et lorsque vous nouez de nouveaux liens, vous renforcez et élargissez vos réseaux sociaux.

Efforcez-vous de nouer des liens avec des personnes qui sont importantes pour vous, qui ne portent pas de jugement à votre endroit et qui vous acceptent. Nul besoin de compliquer les choses. Vous pouvez simplement prendre des nouvelles d’une amie, décider de vous voir bientôt ou vous livrer à une activité qui vous intéresse toutes les deux.

N’oubliez pas qu’il faut un certain temps pour nouer une relation étroite où les deux personnes se soutiennent et s’encouragent2.

Prenez conscience

Un grand nombre d’entre nous doit faire plusieurs choses à la fois comme travailler et prendre soin d’un être cher. Certaines femmes répondent d’abord aux besoins d’une autre personne avant de s’occuper d’elles-mêmes, de sorte qu’elles n’ont pas le temps de faire le point sur leur vie et de profiter du moment présent.

Quand nous sommes sollicitées de toutes parts, il est encore plus important de ralentir le rythme et de remarquer les petits détails du quotidien. Que vous soyez entourée de personnes ou seule à la maison, prenez conscience de ce que vous faites, de ce qui se passe autour de vous et de ce que vous ressentez. Cela aura des effets bénéfiques sur votre santé mentale1 et vous permettra de comprendre comment vos pensées, vos activités et les personnes qui vous entourent influencent votre moral.

De plus, la prise de conscience vous aidera à repérer les risques de problème de santé mentale, par exemple, si vous éprouvez un sentiment de désespoir ou si vous avez l’impression que la vie ne mérite pas d’être vécue. Si vous avez de telles pensées, demandez l’aide de votre médecin, d’une infirmière ou d’un infirmier, d’une pharmacienne ou d’un pharmacien ou d’une autre personne digne de confiance dès que possible.

Cette prise de conscience se fait rapidement. Vous pouvez faire le point sur ce que vous ressentez entre deux tâches, en mangeant, ou au début ou à la fin de la journée.

En prenant conscience de vos pensées et de vos sentiments, vous pourrez vous concentrer sur ce qui est le plus important pour vous et sur les aspects de votre vie dont vous êtes reconnaissante.

Quelques conseils pour vous concentrer sur le moment présent

  • Méditez, priez ou prenez de grandes respirations.
  • Prêtez attention à ce que vous mangez.
  • Promenez-vous dans la nature.
  • Faites une promenade dans votre quartier en prêtant attention à ce qui vous entoure, aux rayons du soleil sur votre peau, à la brise sur votre visage.
  • Assoyez-vous dans un parc et écoutez le chant des oiseaux ou le vent qui souffle dans les arbres.
  • Remarquez les odeurs autour de vous, que ce soit un café, une boutique de fromage, un poissonnier, un restaurant de roti ou de samosa, une boutique d’épices, un feu sacré, un ragoût d’orignal ou la cuisson du bannock.
  • Savourez le moment présent.
  • Tenez un journal intime.
  • Prenez conscience de ce que vous ressentez.

Prenez du temps pour vous. Faites-le dès maintenant. Prenez quelques minutes pour déterminer ce que vous ressentez en ce moment.

Continuez d’apprendre

L’apprentissage continu a des effets bénéfiques pour la santé mentale. En vivant de nouvelles expériences stimulantes, vous développerez vos forces personnelles, vous découvrirez ce qui est important pour vous, vous serez plus résiliente et vous aurez davantage confiance en vous1. L’apprentissage peut vous inciter à élargir votre réseau social et à accéder à des ressources de votre communauté qui vous aideront à atteindre vos objectifs personnels et professionnels4.

Lorsque vous aurez fixé vos objectifs d’apprentissage en fonction de ce qui est important pour vous, vous aurez l’impression que vous vous prenez en main. En poursuivant votre apprentissage, vous aurez davantage confiance en vous, ce qui améliorera votre santé mentale tout au long de votre vie.

Il y a plusieurs façons d’apprendre. Vous pouvez suivre un cours ou acheter des livres et d’autres documents. Quel sujet vous a toujours intéressée? Il n’est jamais trop tard pour faire quelque chose de nouveau qui vous amènera à vous sentir bien dans votre peau. Si vous avez accès à un ordinateur, vous pouvez également suivre un cours en ligne.

Comment pouvez-vous continuer d’apprendre?

Fixez-vous des objectifs d’apprentissage comme les suivants :

  • Développez une nouvelle habileté au travail.
  • Suivez un cours à la bibliothèque de votre quartier.
  • Suivez un cours dans un domaine qui vous intéresse.
  • Participez à un atelier d’écriture.
  • Apprenez un nouveau passe-temps ou découvrez un nouveau sujet qui vous passionne.
  • Apprenez à cuisiner un nouveau plat.
  • Suivez un cours de langue.
  • Apprenez d’autres façons de gérer vos finances personnelles.
  • Visitez un musée pour vous renseigner sur votre communauté culturelle ou confessionnelle.
  • Participez à un atelier sur des activités traditionnelles (tambour à main, cours de langue, broderie perlée, préparation de mets traditionnels).
  • Travaillez dans une cuisine communautaire.
  • Suivez un cours de poterie, d’artisanat, de tricot, de peinture, d’improvisation ou de musique.
  • Découvrez un nouveau quartier ou un nouveau pays.
  • Entraînez-vous pour une course de 5 km comme la Course pour les femmes SHOPPERS AIMEZ. VOUS., qui appuie les programmes de santé mentale pour les femmes.

Fixez-vous des objectifs d’apprentissage que vous pourrez atteindre et dont vous pourrez être fière. L’apprentissage peut faire plaisir, procurer de la satisfaction et rehausser la confiance en soi.

Don de soi

Les actes de gentillesse sont un moyen efficace d’améliorer ou de maintenir votre santé mentale et les personnes qui en bénéficient en seront ravies1. En apportant une contribution à votre communauté, vous renforcerez votre sentiment d’appartenance et votre estime de soi1. Même si votre emploi du temps est très chargé, vous pouvez simplement sourire à quelqu’un, tenir une porte ouverte ou aider quelqu’un à apporter ses sacs d’épicerie.

Il faut également nous occuper de nous-mêmes. Réfléchissez à ce qui vous rend heureuse. Parfois, il suffit de reconnaître ce qu’on a bien fait ou de se remémorer une expérience positive récente pour traverser un moment difficile. Dans d’autres cas, se répéter une affirmation positive ou une citation qui nous est chère est un bon moyen de se faire du bien.

Voici quelques façons de faire un don de soi :

  • Saluez votre voisine, la personne qui livre le courrier ou celle qui sert votre café.
  • Complimentez une personne pour une habileté ou une qualité personnelle.
  • Remerciez quelqu’un d’avoir fait quelque chose pour vous.
  • Aidez un voisin à pelleter son allée de garage ou à transporter ses sacs d’épicerie.
  • Gardez l’enfant d’une amie ou d’un membre de votre famille.
  • Joignez-vous au conseil des parents à l’école de votre enfant ou de votre petit-enfant.
  • Devenez l’entraîneuse d’une équipe sportive.
  • Soutenez un organisme de bienfaisance ou participez à une collecte d’aliments.
  • Faites du bénévolat dans un refuge ou une mission.
  • Portez-vous volontaire pour organiser des activités à votre lieu de culte ou au sein de votre communauté culturelle.
  • Donnez de l’argent ou du temps à une cause qui vous est chère (p. ex., courir 5 ou 10 km afin de recueillir des fonds pour un organisme de bienfaisance).
  • Devenez assistante de cérémonie bénévole pour aider des aînés.
  • Communiquez avec une amie qui vit des moments difficiles.
  • Communiquez avec une amie qui a vécu des expériences semblables aux vôtres ou qui fait partie de votre groupe d’entraide.
  • Livrez-vous à une activité qui vous rend heureuse.
  • Prêtez attention ou réfléchissez aux choses dont vous êtes reconnaissante.

Plus vous vous donnerez à vous-même, à votre communauté et aux personnes qui vous entourent, plus vous serez heureuse et récompensée.

Ressources

Si vous avez besoin d’aide pour améliorer votre santé mentale ou composer avec la détresse, les services de santé mentale suivants pourraient vous être utiles.

Sources et références

Faites le point sur votre santé mentale. Il faut moins de 15 minutes pour faire l’autoexamen de la santé mentale!

Commencer l’autoexamen Autorisé par camh